• Jean-Baptiste LORIERS

Qu'est-ce que l'IRT, cet indice d'économie circulaire ?


Souvent mise en avant comme une alternative à la mondialisation, l’économie circulaire prend tout son sens dans les turbulences que nous vivons. Pour en faire la promotion et permettre le choix dans l’acte d’achat, il faut pouvoir la mettre en avant. C’est ce que permet l’Indice de Résonance Territoriale (IRT) en informant le consom’acteur sur l’impact d’une entreprise, d’un produit, sur le territoire qui l’accueille. Finis les holding et le dropshipping, place aux fabriques, manufactures et relocalisations.


L’Indice de Résonance Territorial


Trop souvent, nous oublions que l’activité humaine est avant tout une construction "socio-spatiale", c'est-à-dire qu’elle se fait quelque part, entourée d’individus et d’organisations.


Remettre au centre la notion de territoire, tel est l’objectif de l’IRT qui doit permettre de déterminer, sur un espace donné, ce que génère une organisation humaine en la comparant à son secteur.


Pour ce faire, sont utilisés plusieurs indices qui - tous - rendent compte d’un aspect important de la notion de Responsabilité Sociétale des Entreprises :

  • La production et l’optimisation de l’entreprise pour produire proche tout en investissant.

  • La souveraineté, c’est-à-dire la responsabilité fiscale et l’identité de l’entreprise par son capital social.

  • La circularité, c'est-à-dire la dimension de la chaîne de valeur de l’entreprise, qu’on souhaite régional ou national !

  • L’emploi local, qu’il soit direct ou indirect, il s'agit de mettre en avant ceux qui emploient beaucoup et bien.


Déclinés sur plusieurs sous-indices, ces quatre piliers permettent à un investisseur, un décideur public ou un consommateur, de comprendre comment fonctionne l’entreprise.


Basé sur des éléments comptables et non sur des éléments “déclaratifs” qui font la part belle à l’approximation, l’IRT se veut neutre et objective. Elle évalue chaque acteur économique et le met en perspective avec son secteur tout en tenant compte des spécificités de chaque industrie. On ne compare pas des choux avec des carottes et on sait bien que l’industrie pétrolière ne fonctionnera jamais comme le secteur de la fabrication des chaussures…


Produire et employer mieux en produisant proche


C’est l’idée que porte IN FRANCE depuis sa création en mai 2021, portée par la crise de la COVID-19. Composée de passionnés, l’entreprise à mission se développe et met à la disposition des entreprises et des organisations publiques sa méthode et ses données.


Pour en savoir plus sur IN FRANCE et participer au changement de l’économie, c’est par ici.