• Jean-Baptiste LORIERS

Fournisseurs locaux : pourquoi l’entreprise doit augmenter son impact territorial



Optimiser son approvisionnement est à la fois un impératif économique et un vecteur de différenciation pour l’entreprise. Il peut sembler difficile de réconcilier deux fonctions si opposées que sont les services relevant du financier et le marketing. Et pourtant, un pilotage des achats par l’Indice de Résonance Territorial (IRT) permet d’optimiser l’approvisionnement de la société tout en augmentant l’impact positif qu’elle génère.

Intégrer le critère environnemental


À l’heure où le changement climatique représente l’une des plus grandes menaces du XXIème siècle, la prise en compte de l’impact environnemental de l’entreprise est un marqueur identitaire incontournable. Cette nécessité - portée par le changement climatique et les nouvelles attentes des consommateurs - replace la direction achat dans une démarche proactive au cœur des décisions de la société.


S’approvisionner chez des fournisseurs locaux, c’est limiter les émissions de gaz à effet de serre et la consommation d’énergie. C’est également faire le choix de construire un écosystème résilient autour de l’entreprise et c’est s’inscrire pleinement dans une démarche de changement.


Valoriser votre activité sur un territoire par l’emploi indirect et la valeur ajoutée indirecte


Prendre la décision de rendre votre chaîne d’approvisionnement plus locale territorialement permet de valoriser votre activité économique sur le territoire par l’emploi indirect et par la valeur ajoutée indirecte que vous générez.


Assurément, la sélection de fournisseurs locaux rend les entreprises françaises plus compétitives. Pourquoi ? Car l’extension de l’achat de produits et de services à des fournisseurs de proximité constitue une façon de maintenir des emplois, en favorisant une relance par la demande.


Ces fournisseurs de proximité voient à leur tour, leur chiffre d’affaires augmenter, ce qui génère plus de recettes fiscales sur le territoire, et par là même, un cercle vertueux en augmentant le PIB territorial.



Renforcer le tissu relationnel de votre entreprise


Au-delà de l’aspect économique, choisir un approvisionnement local, c’est opter pour une stratégie d’intégration. En renforçant vos liens avec votre territoire, vous vous faites connaître de l’administration locale, des associations et des clubs. Autant de parties prenantes qui un jour pourront avoir à choisir en votre faveur ou défaveur lors d’un appel d’offre ou du choix d’un partenaire.


Renforcez l’identité de votre société, faites-en un acteur incontournable de votre territoire.


Pallier le risque de défaillance des fournisseurs dans la chaîne d’approvisionnement


La situation financière d’une entreprise peut être affaiblie par l’activité de ses fournisseurs : hausse des coûts de transport, rupture de stock, allongement des délais de livraison, etc…


La direction achats doit pouvoir faire face à ce type de situation et trouver des solutions, à court terme dans un premier temps mais également sur le long terme. La mise en place d’un plan de continuité d’activité en cas de défaillance de la chaîne d’approvisionnement passe par le sourcing d’éléments alternatifs locaux qu’il s’agit d’entretenir au quotidien. Inclure des contrats locaux et tester des fournisseurs alternatifs permet de s’assurer de la viabilité d’une production dans un mode dégradé.


Développer de nouveaux indicateurs de performance


En choisissant des fournisseurs de proximité, vous améliorez donc la résilience de votre chaîne d’approvisionnement. Existe-t-il des bénéfices à venir chercher dans une chaîne d’approvisionnement, rendue plus efficace et réactive face aux risques de défaillance de fournisseurs éloignés ?


En faisant le Bilan de votre Impact Territorial, trois indicateurs de performance sous-jacents à votre chaîne d’approvisionnement peuvent être mis en lumière afin de mesurer l’efficience de la sélection de fournisseurs locaux par rapport à votre environnement concurrentiel sectoriel.


  • L’indicateur de production : Par rapport à votre secteur, produisez-vous bien ?


  • L’indicateur de circularité : Quel est l’impact kilométrique que génère votre entreprise pour se fournir auprès de vos fournisseurs ?


  • L’indicateur de l’emploi local : Combien d’emplois (direct et indirect) existe-il grâce à votre entreprise et où se trouvent-ils ?


Ces trois indices participent au calcul de votre Indice de Résonance Territorial (IRT) qui permet de suivre, au fur et à mesure des années, l’évolution de votre positionnement par rapport à votre marché.


Opérationnellement, où peut être utile le calcul de l’IRT ?


Transversale comme l’est la RSE, l’IRT adresse une proposition à chaque service de l’entreprise et participe à la création d’une dynamique d’amélioration continue.

Ces indicateurs sont regroupés dans un Bilan d’Impact Territorial. Comme il est évident que chaque secteur d’activité est soumis à des contraintes particulièrement diverses, le calcul d’un Indice de Résonance Territorial s’adapte à chaque secteur et doit se positionner en totale cohérence avec les recommandations de France Stratégie.


Vous souhaitez en savoir plus sur ces indicateurs de performance afin de les mettre en exergue ? C’est par ici